D'où vient le verbe patois "bardeler" ?

Bardeler, c'est entretenir les digues.

Y a-t-il un lieu avec l'ingénieur hollandais qui travailla suir les marais : monsieur Bradley ?

marais digues bardeler bradley venise-verte poitevin

Commentaires (3)

1. Mickychouky 02/09/2011

Etes-vous sûr de votre définition ? J'aimerais une référence précise car c'est un mot que j'ai croisé en archives et dont je dois être certaine de la définition. Merci

Daniel GUILLON

Daniel GUILLON Le 12/03/2012

Pour Mickychouky : outre la transmission orale du patois et de ses origines dans la famille, voir les passionnés et écrivains sur l'histoire locale de Mauzé sur le Mignon et les amis patoisans du marais.

2. montreuil 06/01/2019

Trouvé sur ballaciao.org

En 1922, le curé de Coulon O. Loth, qui en plus de son sacerdoce avait une passion pour l’histoire de sa région, nous raconte dans son livre « A travers le marais Poitevin » les méfaits
de certaines crues mémorables : « la crue de 1872, moins élevée que celle de 1859, au-dessus de Coulon, a été, pour le marais occidental, la plus forte de celles dont ont ait gardé le souvenir.
La plupart des digues se sont trouvées insuffisantes pour préserver les marais desséchés, qui ont été alors submergés sur
plusieurs points.
Il cite ici deux crues remarquables, mais il
était habituel lors des débordements intempestifs de la rivière que l’eau passât par-dessus les digues aux endroits où elles étaient légèrement affaissées. Les agriculteurs des desséchés pour pallier cet inconvénient inopportun utilisaient une technique un peu particulière, ils répandaient pour cela du fumier sur le sommet des chaussées, en appelant cette méthode somme toute efficace : bardeler - que l’on doit à une forme patoisante du verbe « barder », qui signifie dans son sens ancien : couvrir ou paver -.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×