Marans

 

Vous quittez alors les marais dits mouillés, pour entrer dans la seconde partie du marais poitevin : les marais secs ou marais désséchés... Au fur et à mesure que vous vous déplacez vers l'ouest (photos de gauche à droite), la végétation diminue jusqu'à ce paysage plat, en bord de mer.

Mais sur votre chemin il y a une ville : vous entrez dans Marans. Non seulement connue pour ses volailles (la poule de Marans photo du centre), cette petite ville est le point de convergence de toute l'eau du marais poitevin. Un port de plaisance est installé en ville grâce à l'écluse du carreau (photos droite et gauche).

Tout autour, ce ne sont que canaux. Depuis le canal de la banche (photo de gauche) au canal maritime de Marans à la mer,  prioritaire sur cette route comme le montre la photo de droite prise au moment où un voilier allait rejoindre son mouillage...tout est eau qui court vers l'océan, se jetant dans la baie de l'Aiguillon.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site