GOLFE DES PICTONS

En 8.000 avant JC : La région est un golfe de l‘Océan Atlantique. On notera que l’île de Ré est encore une double île, La Tranche est une île, la pointe  de l’Aiguillon n’existe pas, Maillezais est également une île, et tout le marais mouillé (Venise Verte) est sous la mer qui vient jusqu’aux emplacements actuels de NIORT, BENET (85) et BESSINES.

En 700 ans avant JC : Les Pictes ou Pictons, tribu celte originaire du nord de l'Ecosse, s’installent sur les diverses îles calcaires du Golfe qui devient ainsi le golfe des PICTONS. Les Santones ou Saintons, également tribus celte s’installe au même moment que les Pictons, mais au sud (l’extrême nord de leur implantation fut l’actuelle ST JEAN DE LIVERSAY).   L’île de RE est déjà une seule île, mais la Pointe de l’Aiguillon n’existe pas encore.

Ci-dessus, une pièce de monnaie picte

Au Moyen Âge le golfe se comble. Marans est encore sous la mer, et celle-ci vient jusqu'à Doix, au pied de la butte de Maillezais. La carte représentant ci dessous le golfe au XIII ème siècle montre les parties vertes comblées mais inondables, et en vert clair ce qui encore sous la mer;

Aujourd'hui on trouve à Chaillé les Marais les vestiges du golfe des Pictons : il s'agit des falaises ayant bordé la côte et qui maintenant sont au milieu des terres , le vilage étant construit à leurs pieds (photo dessous à droite). Et l'on trouve des villages dont le nom est significatif, comme L'Ille d'Elle (photo de gauche : lieu-dit le gouffre).

 

Près de 2500 ans plus tard, en 1715 : Le golfe s’est comblé petit à petit. La côte n’a pas encore son tracé définitif. Certaines zones aujourd'hui hors d'eau sont encore inondées lors des grandes marées. Aujourd'hui, l'anse de l'Aiguillon fait face à Marans et aux canaux du marais.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×